SAINTELYON : L’équipement (vêtements, matériel) et des conseils pour bien préparer votre course !

4
Partager
Copier le lien
Voici une nouvelle vidéo pour vous présenter le matériel obligatoire ou non qui vous permettra de bien vous préparer pour cette …

Mangez de petits repas avec des glucides complexes rapidement assimilables (pain de mie, pâtes bien cuites, galettes de riz…) associés à des protéines (poire, myrtille, poulet, yaourt à boire). Envisagez d’ajouter des aliments salés comme des amandes, des noix de cajou, des craquelins, des soupes de légumes.

Comment se préparer pour la Saintélyon ?

La longue course Une fois par semaine, vous devez faire une longue course pour vous préparer à l’ultra-distance. Au début de votre préparation, ne forcez pas trop. Sur le même sujet : Comment COURIR de NUIT – avec Kilian Jornet, Seb Chaigneau, Fernanda Maciel et Jared Campbell. Encouragez une montée progressive pendant votre programme d’entraînement saintélyon, jusqu’à 10 jours avant la compétition.

Comment bien se préparer pour une piste ? Pour une bonne préparation pour un parcours de 20 km, il faut travailler la séance à la limite, il faut courir à 80-85% FCM. L’idée ici est de vous tester et de connaître vos limites, voire de commencer à augmenter vos limites. Travaillez le plus de pas possible sur un terrain plat, pour être le plus efficace sur une piste.

Comment préparer la Saintexpress ?

Pour toutes les séances, il faut : Lire aussi : Interview Sylvaine Cussot : quatre conseils pour débuter en trail.

  • A commencer à un rythme lent (65-70% FCM) pour augmenter progressivement la température musculaire = durée 15-20′
  • Terminez également à un rythme lent (65-70% FCM) pour renforcer vos muscles et préparer les futures séances.

Quelle est la meilleure lampe frontale ?

Notre premier choix pour le meilleur phare pour cette année est le phare Black Diamond Storm 400. Lire aussi : conseils pour une reprise après longue coupure. Avec 400 lumens de luminosité, six paramètres (dont trois modes d’éclairage de couleur) et un gradateur, ce phare offre une grande polyvalence.

Comment choisir une lampe ? Pour une balade, optez pour un phare d’une puissance comprise entre 150 et 200 lumens. Si vous préférez les chemins goudronnés, le choix de votre lampe sur rail est un peu plus technique. Optez pour un phare plus puissant d’au moins 200 lumens.

Quelle frontale pour l’alpinisme ?

En alpinisme, il faut souvent se lever tôt, même au milieu de la nuit…. Les meilleurs feux pour l’alpinisme :

  • Petzl ActikCore.
  • Tache de diamant noir 400-R.
  • Led Lenser NEO5R.
  • Silva explore 4 RC.
  • Forclaz HL900.

Comment préparer un trail de 14 km ?

Jogging de 20 à 30 minutes en endurance de base suivi de 2 séries de 6 à 8 fois 45 à 60 secondes d’effort dans la nature avec une récupération de 1 minute entre les efforts et 3 minutes entre chaque série. Terminez la séance par 5 minutes de jogging lent.

Comment se passe une piste ? Le trail est en fait une course prévue pour être en pleine nature. Il peut donc se faire sur tous les terrains possibles : montagne, herbe, campagne, boue, neige, sable, forêt… Ces sentiers peuvent se faire sur des terrains variés :

  • Monté;
  • descente;
  • Rock;
  • boue;
  • Morceau unique …

Quelle distance pour un premier trail ?

Une distance de 20 à 30 km pour une altitude d’environ 500 à 1000 m sera déjà un objectif raisonnable si vous n’avez jamais fait ce type d’épreuve. Ne pensez pas trop grand car le premier morceau doit aussi être une source de plaisir pour répéter les suivants.

Comment préparer un trail de 12km ?

â € œUne petite séance de côte (côtes maximum une minute, descente à vive allure et descente à petite course). Chaîne au moins six. â € œUne longue sortie où l’intérêt est de parcourir des kilomètres de 13h30 à 14h.

Quelle vitesse pour un trail ?

En trail, selon la distance, la pente et le niveau de l’athlète, la Va moyenne peut varier de 350 à 2000 m/h.

Comment s’habiller pour la Saintélyon ?

Vêtements de pluie : il est préférable d’avoir une veste imperméable et coupe-vent. C’est sans aucun doute avec les chaussures d’équipement indispensables de Saintélyon. En effet, certaines parties du parcours sont très exposées au vent froid. Notre tenue recommandée est la veste Gore Wear ShakeDry.

Que vais-je faire pour la Saintélyon ​​? Le conseil PETZL : la lampe frontale PETZL Actik Core est légère (82 g) et compacte, cette nouvelle lampe frontale Petzl sera le parfait compagnon de votre Saintélyon ​​! ACTIK CORE offre une puissance d’éclairage et une autonomie parfaites pour ce type d’activité.

Quelles chaussures pour la Saintélyon ?

Mais sur la Saintélyon ​​au-delà de la piste type terrain, il y a aussi de nombreuses routes. il faut donc composer avec un modèle de chaussures de trail supportable sur route. Le célèbre speed cross de Salomon est idéal dans la boue et sur les terrains techniques, mais pas sur la route.

Quelle lumière pour courir ?

Alors que pour se balader ou marcher, moins de 50 lumens suffisent, on choisit une lampe de plus de 100 lumens pour courir sur route ou en milieu ouvert. Chemin faisant, on choisit une lampe puissante d’au moins 200 lumens pour anticiper les pièges et les obstacles que la nature met sur notre chemin.

Quelle puissance pour un phare ? ï »¿La lampe à choisir pour un bivouac ou un camping En termes de lumens, un rendement lumineux de 200 lumens est largement suffisant. Le Black Diamond Spot Lite 200 peut voir jusqu’à 60 mètres en mode pleine puissance.

Quel Equipement pour courir la nuit ?

NOS CONSEILS POUR COURIR LA NUIT Il est fortement conseillé de porter un bracelet gyrophare et un gilet fluo à bandes réfléchissantes. Tout autre accessoire réfléchissant ou flashy peut compléter votre robe de nuit et améliorer votre visibilité.

Est-ce bien de courir le soir ?

« Ce n’est pas parce que physiologiquement, le corps semble plus apte à fournir de bonnes performances le soir qu’il est impératif de sortir le soir. Si un coureur se sent mieux le matin, il continue à sortir ensuite. Bien sûr, il n’y a pas de restrictions .. ou des interdictions.

Comment courir quand il fait nuit ?

Courir la nuit, c’est courir dans un monde à part. Moins de bruit, moins de visibilité, plus de sensations lors de la foulée. Si vous courez dans une lumière très faible, vous devez vous assurer d’avoir quelques pas pour vous adapter au terrain.

Quel éclairage pour courir la nuit ?

Il existe des lampes allant de 15 lumens à 750 lumens ou plus. Pour une course nocturne où il ne fait pas totalement noir, 40 à 50 lumens devraient suffire. Pour les promenades profondes dans les bois denses, vous avez besoin d’une lumière qui peut produire au moins 100 lumens pour une bonne visibilité.

Pourquoi courir la nuit ?

La course de nuit vous permet de profiter d’un environnement plus calme et plus sain. En l’absence de l’activité frénétique habituelle de la vie quotidienne, vous vous sentez propulsé dans un autre univers. La pollution de l’air et les nuisances sonores sont également moindres, ce qui améliorera considérablement votre confort physique.

Quelle lampe pour courir la nuit ?

Les ventilateurs avec la batterie se déplacent vers l’arrière de la tête. En général, ces lampes sont plus puissantes et ont plus d’autonomie car elles intègrent une batterie plus grosse. Des phares « tout-en-un » avec masse avant, polyvalents.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *